Votre panier :
×

Il n'y a aucun produit dans votre panier.

L'asthme et le sport

L'asthme et le sport

Publié le 02/02/2012
L'asthme et le sport

par Céline Guintrand, coach Pro-Form

L'asthme est une maladie des bronches qui, lors de crises, entraîne des difficultés à inspirer et surtout à expirer l'air des poumons. Les crises peuvent être déclenchées par différents facteurs : humidité, poussière, fumée de cigarette, pollens, etc. Une crise peut également survenir pendant un effort (asthme dit "classique"), ou juste après (asthme dit "d'effort"). Les victimes de ces crises toussent et se sentent oppressées, avec souvent un sentiment d'angoisse, d'anxiété et de stress. Dans tous les cas, il faut savoir que l'asthme se traite et qu’il ne doit pas empêcher la pratique (raisonnée) du sport.

En France, de plus en plus d’enfants font de l’asthme. Pourtant de mauvaises pratiques continuent à exister, comme, par exemple, celle qui consiste à empêcher les enfants asthmatiques de faire du sport a l'école, alors qu’il est plutôt recommandé pour leur santé. Le sport permet en effet de développer les capacités pulmonaires et de renforcer les muscles respiratoires, notamment le diaphragme.

En pratiquant une activité physique régulière, la personne asthmatique apprend à contrôler sa respiration, ce qui lui permet d’être moins sujet aux crises et ne risque plus de s'essouffler au moindre effort. Dans certains cas même, le sport améliore l'asthme, permettant de diminuer la prise de médicaments.

Presque toutes les activités sont permises, il suffit tout simplement de suivre certaines  règles et de prendre quelques précautions.

Première étape incontournable, il faut consulter son médecin traitant. Il faut également prendre régulièrement son éventuel traitement et se munir de son bronchiodilatateur, pour éviter que survienne une crise.

Il en va des muscles respiratoires comme du reste du corps : un échauffement est nécessaire avant de démarrer l’activité sportive. Augmenter les efforts progressivement permet d'habituer et d’adapter sa capacité respiratoire.

Il n'y pas de sport particulièrement recommandé. La natation, qui se pratique dans un environnement chaud et humide, est parfaitement indiquée pour les asthmatiques. La randonnée, le cyclisme, et tous les sports d'endurance qui contribuent à diminuer l'essoufflement a l'effort (ski de fond, course a pied lente, danse, tennis, etc.) peuvent généralement être pratiqués... après avis médical bien entendu !

En revanche, les sujets asthmatiques éviteront les sports de ballons violents (rugby ou baskets) et les activités potentiellement allergisantes : équitation, activités en altitudes élevées ou dans un air froid et sec, gymnases poussiéreux... et s'interdiront la pratique de la plongée sous-marine avec bouteille ou en scaphandre.

En résumé, le sport est bon et nécessaire pour les asthmatiques : il améliore la qualité de la respiration, diminue les effets néfastes de la constriction des bronches et augmente le niveau de tolérance à l'effort. Le sport peut aider un asthmatique à retarder les crises et en diminuer l’intensité... sans oublier le bien-être physique et psychologique ressenti.

 

Avis des utilisateurs

Etes-vous satisfait de votre achat ?

Nous serions ravis d'entendre vos réflexions sur votre récent achat, et de les partager en ligne.

D'avance, merci de votre participation !

 
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
ex. : dept. 75
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
 

Envoyer à un ami

L'adresse électronique de votre ami ne sera ni conservée, ni utilisée ultérieurement par Proform France. Elle sera uniquement utilisée pour envoyer votre message.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.