Défi extrême : 6 jours / 6 nuits sur tapis de course ProForm

C’est la 2ème année que Manu da Cunha réitère l’expérience. De la souffrance en barre pour certains. Un défi de dingues pour d’autres. Une manière d’inspirer ceux qui n’osent pas se mettre au sport pour d’autres encore. 6 jours et 6 nuits de course sur tapis ProForm 1650 et une tentative de record en km. Un défi extrême ProForm qui véhicule autant de messages différents qu’il est de sensibilités pour les interpréter : c’est aussi ça la force du sport. La Team ProForm a choisi de participer à l’évènement et s’est rendue sur place pour prendre le pouls de l’aventure.

Défi extrême ProForm 6 jours defi l'extreme sur tapis proform Manu da Cunha

Question clé ou question piège : pourquoi ce défi extrême ProForm ?

« C’est la question que posent les media à chaque fois et c’est celle que les athlètes détestent le plus! » précise Stéphane Félicité, porte parole de l’évènement, photographe et RP par amitié pour l’athlète. Si Philippe Billard qui s’aventure également régulièrement dans le défi de cette ultra course sur tapis ProForm aime parler d’état méditatif et tient à montrer que « course longue durée/distance » ne rime pas forcément avec « douleur » – Manu cherche plus à battre un record pur et simple. « Il tient à aborder la course à pied de façon complète, à la maîtriser sous tous ses formats » rajoute Stéphane. « Quand je l’ai rencontré c’était sur un ultra, il en a fait un certain nombre et là c’est une toute autre façon d’aborder la course à pied ».

Défi extrême ProForm défi extrême manu da cunha tapis proform

 

En parlant de record, Manu aimerait déjà battre le sien en accrochant les 750km. Le 2ème objectif un peu plus symbolique encore serait de passer la barre significative des 800km, et puis – la consécration serait de battre le record jamais établi sur ce type de discipline, en l’occurrence par Pierre-Michael Michaletti, soit 823km. Pierre-Michael ayant particulièrement inspiré Manu dans l’entreprise de ce défi et aidé dans sa préparation.

Le défi solitaire et solidaire de Philippe

Philippe, acolyte de Manu, entreprend en parallèle son propre défi extrême sur home trainer à pignon fixe avec des motivations un peu différentes et une approche plus introvertie de l’effort. Manu se nourrit de la présence de ses proches et du public venant s’intéresser à l’évènement. Philippe quant à lui avance plus vite et mieux quand il s’est installé dans sa bulle. Comme quoi il n’est pas de profil unique d’ultra runner/athlète. D’ailleurs, Philippe a déjà battu son record de 2796 km en 2015. Il revient cette année pour remplir une mission toute autre. Se mouvant en coureur solidaire, Philippe fait racheter par qui veut, ses kilomètres parcourus afin de financer le fauteuil roulant d’un ancien sportif devenu handicapé. L’occasion de faire passer le message de la force du dépassement mental. Mais aussi des bienfaits du sport pratiqué avec une quête de sens.

Un défi extrême ProForm accessible pour eux, inaccessible pour tous ?

Défi extrême ProForm Manu da cunha défi extrême tapis de course proform

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, si le défi de Manu et Philippe semble incroyable voire démesuré pour certains. Cela peut aussi en motiver à venir courir. Stéphane me racontait l’anecdote de cette amie au début sidérée qui avait fini par se sentir attirée par le défi et se mettre au sport en ne partant de rien ! Pour autant pas question pour elle de passer du statut de sédentaire à celui d’ultra woman. Mais une envie soudaine et nouvelle de goûter à ce plaisir du défi relevé, du dépassement physique et mental, du sport dans son ensemble. Comme quoi, il n’y pas de règles ni de barrières. Juste des personnes qui ont des rêves et d’autres qui ont envie de les suivre. D’ailleurs, pour suivre leur aventure rendez-vous sur le site officiel de l’évènement des 6 jours de l’Extrême.

C’est la mission de ProForm que d’accompagner les athlètes confirmés ou en devenir dans leur recherche de performance. Le tapis de course Performance 1650 sur lequel Manu effectuera son défi de l’extrême ProForm en 2016 est particulièrement calibré pour ce type de défis. Bien que son usage soit initialement dédié à une pratique bien plus light que 6 jours/ 6 nuits non stop 😉 Toute l’équipe souhaite beaucoup de courage et d’abnégation à nos deux passionnés en espérant qu’ils puissent briser leurs frontières respectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *